Trump, Le Pen, Fillon, le showrunner de House of cards porte plainte ! - Deuxième
15264
post-template-default,single,single-post,postid-15264,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Un deuxième regard sur le cinéma

Trump, Le Pen, Fillon, le showrunner de House of cards porte plainte !

Beau Willimon, le créateur et showrunner de la série House of cards a déposé une plainte contre Donald Trump, Marine Le Pen et François Fillon. Bien sûr, cette plainte n’est pas réelle mais symbolique. En effet, le scénariste considère que ces trois représentants de la démocratie bafoue les règles, à l’instar du personnage principal de la série, l’emblématique Frank Underwood, incarné avec brio par Kevin Spacey.

“Nous avions créé un monstre avec le personnage de Frank, un être dénué de toute sensibilité, de toute morale, de tout sens éthique. Le show nous dévoilait sa personnalité et ses perfides actions. Mais Frank, lui, a l’intelligence de manigancer ses sales coups sans que le peuple en soit averti. Trump, Le Pen et Fillon, eux, exposent leur comportement douteux aux yeux de tous. Le président américain tient des propos qui ne serait pas crédible dans une fiction. Les candidats français défient la justice comme dans les meilleurs films de gangsters, c’est hallucinant !”

Le showrunner a quitté la série au terme de la saison 4 diffusée l’année dernière. Avait-il déjà senti le vent tourner, et que la fiction serait trop rapidement rattrapée par la réalité ? On sait par contre qu’il est déjà sur une nouvelle fiction : l’histoire d’un homme au physique ingrat, ne sachant pas chanter, et qui gravit pourtant les marches du succès avec des morceaux sans aucune consistance en terme de musique ou de paroles. Du coup, nous n’avons pas osé lui parlé de Jul.