Film Dalida, Polnareff porte plainte pour plagiat - Deuxième
15113
post-template-default,single,single-post,postid-15113,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Un deuxième regard sur le cinéma

Film Dalida, Polnareff porte plainte pour plagiat

Après l’affaire Cetelem, Michel Polnareff fait à nouveau parler de lui. En 2016, il avait en effet porté plainte contre la société de crédit pour avoir utilisé son image, et ce, au bout de la quatrième publicité mettant en scène des sosies de stars, dont le célèbre chanteur aux lunettes blanches.

Ce dernier montre encore son mécontentement et accuse les producteurs du film Dalida pour plagiat. L’artiste insinue que l’on a mis en scène sa vie sur grand écran sans son consentement. Mais les producteurs se défendent, leur film retrace bien la vie de la chanteuse native du Caire et non l’interprète de Goodbye Marylou.

Orlando est également monté au créneau pour défendre la production : « Je ne comprends pas ces accusations. Il y a bien des similitudes, comme le fait que le personnage principal chante et qu’il possède peut-être un similarité capillaire en terme de longueur, mais au delà de ça, je ne vois pas de lien.”

Pour le moment, aucune plainte n’a encore été déposée par l’artiste mais on sait qu’il serait également en discussion avec ses avocats pour attaquer la chaîne de magasins de Saint-Maclou pour une maille de tapis de salle de bain qu’il trouverait, à son goût, suspicieusement similaire à ses bouclettes blanches. Affaire à suivre donc.